Armée de l'air

L'Armée de l'air a choisi Petals ESB dans le cadre d'un projet d'étude sur les technologies SOA, visant à la restructuration de son portail de ressources humaines.

http://www.defense.gouv.fr/air

Défense

France

L'Armée de l'air française, qui rassemble plus de 65000 personnes, a engagé début 2000 un vaste programme de réorganisation et de modernisation de ses infrastructures. Entre autres bouleversements, un réagencement des directions et commandements pour passer de treize à six départements.

Le besoin

La complexité de l'organisation, due aux diverses réformes, a également impacté le système d'information. Afin de rationaliser ses ressources et anticiper des réformes futures, l'Armée de l'air a décidé de rénover et moderniser son infrastructure.

La nouvelle infrastructure doit ainsi soutenir les objectifs du programme de réorganisation, parmi lesquels :

  • décloisonner les métiers et favoriser le travail en réseau de toutes les entités ;
  • faciliter le pilotage de la performance ;
  • décentraliser les structures de commandement.

La solution choisie doit ainsi assurer la scalabilité, l'interopérabilité et l'évolutivité du système d'information.

Le projet

Les architectures orientées services répondent à ces critères. L'Armée de l'Air a ainsi décidé d'évaluer leurs bénéfices, au travers de la solution Petals ESB. Petals ESB a ainsi été utilisé pour rénover plusieurs processus de gestion des ressources humaines.

L'année 2008 a été consacrée à évaluer les technologies apportées par Petals ESB, en particulier l'orchestration des processus bpel, la mise en place d'interfaces de type wsdl, et les problématiques de sécurisation des web services.

À l'issue de cette période, l'Armée de l'Air a entériné le choix de Petals ESB pour implémenter une architecture SOA. L'architecture nativement distribuée de Petals ESB, sa légèreté et son périmètre fonctionnel lui ont permis de se distinguer.

Petals ESB sera ainsi mis en production sur une première série de services en début 2010.