Direction générale de la modernisaton de l'état (DGME)

La Direction Générale de la Modernisation de l'Etat a retenu Petals comme socle de gestion des échanges pour son portail citoyen "Monservicepublic.fr".

http://www.modernisation.gouv.fr/

Administration centrale

France

La Direction Générale de la Modernisation de l'État (DGME) a été créée fin 2005 pour conduire les réformes visant à moderniser les services de l'Administration. Les objectifs : rationaliser la gestion, optimiser les ressources, améliorer la qualité du service.

Le besoin

Un des enjeux majeurs de l'administration du XXIème siècle est identifié : l'e-administration.

Pour y répondre, l'État a lancé un ensemble de projets. Parmi eux, le projet RITA (Répertoire d'Infrastructure Technique d'ADELE). Dirigé par la DGME, ce projet vise à mettre à disposition des acteurs de l'administration, un certain nombre de composants et services mutualisés, accessibles électroniquement.

Cette mise en communauté devant dans un second temps permettre l'exposition de services au profit du citoyen, par l'intermédiaire du Front-Office (portail web).

La DGME devait donc sélectionner une plate-forme combinant interopérabilité, flexibilité, fiabilité et scalabilité. Le choix s'est porté sur Petals ESB.

Le projet

Dans un premier temps, la DGME a intégré Petals ESB dans la gestion de plusieurs flux issus des formulaires du portail citoyen monservicepublic.fr. Le choix de Petals ESB a permis un déploiement de la plate-forme en 2008, dans un délai très restreint.

Cette mise en service ayant donné entière satisfaction, la DGME a entériné le choix de Petals ESB comme socle d'échange, à terme, de l'ensemble des portails de service.

Ainsi, en 2009, la DGME a apporté deux évolutions structurantes à sa plate-forme : la haute disponibilité (basée sur un système de notificaitons) et une console de supervision fonctionnelle.

La nature open source de Petals ESB et son respect inhérent des standards, ont permis une implémentation sans heurts, malgré l'hétérogénéité des environnements des différents ministères.

Grâce à son architecture nativement distribuée, Petals ESB assure de pouvoir monter en charge ou en fonctionnalités, sans compromettre la disponibilité des services existants.

De nouveaux services pourront ainsi être déployés dans les mois à venir, de manière transparente pour l'utilisateur.