Région Aquitaine

Accessibilité, fiabilité, versabilité : tels sont les piliers qui fondent le nouveau système de gestion des aides publiques de la Région Aquitaine, Aquit@ide. Basé sur la solution de téléservices d'e-Citiz et le bus de services open source Petals ESB, il constitue une solution fiable, pérenne et flexible, pour créer un socle unique de gestion des demandes d'aides publiques, aussi bien côté demandeurs (élaboration, suivi) que côté administration (traitement, collaboration, validation, archivage).

http://www.aquitaine.fr/

Administration centrale

Organe essentiel du système administratif français, la Région remplit de nombreux rôles, parmi lesquels l'attribution d'aides régionales aux citoyens et entreprises. Il en existe aujourd'hui plus de 400 (aides aux entreprises, aux lycéens, à des projets innovants)... Les demandes étant alors gérées par progiciel et effectuées auprès des directions opérationnelles, parfois au travers d'extranets plus ou moins bien intégrés à son système d'information.

Aquit@ide, pour une infrastructure de gestion des procédures simple, fiable et extensible.

La Région a donc lancé un projet de rénovation de son SI, pour aboutir à un nouveau socle technique apportant :

  • un accès et un suivi facilités pour les demandeurs (portail unique pour toutes les demandes) ;
  • une plate-forme de collaboration centrale pour tous les intervenants d'un dossier ;
  • une gestion documentaire complète ;
  • la sécurité et un contrôle fin sur les accès ;
  • la continuité du service, nonobstant les contraintes horaires du personnel administratif ;
  • l'intégration de l'infrastructure avec les systèmes d'information des partenaires de la Région ;
  • l'extension du portail à de nouveaux dispositifs d'aide, par la Région même, de manière simple et autonome.

Pour mener à bien ce projet, nommé Aquit@ide, la Région a fait appel à e-Citiz et Petals Link, éditeurs complémentaires dans leur expertise.
e-Citiz, spécialisé dans les solutions d'e-administrations, amène sa suite de conception et déploiement de téléservices, qui permet de créer graphiquement des services sur-mesure puis les déployer en de nombreux formats.
Petals Link apporte son expertise dans l'urbanisation des systèmes d'information, en plaçant Petals ESB au coeur de l'infrastructure.

Petals ESB, triple pilier d'une infrastructure connectée, disponible, proche des processus métiers

Le bus de services, grâce à son architecture distribuée et ses nombreux composants, assure plusieurs rôles dans l'exploitation.

Médiation : L'infrastructure est répartie entre trois blocs : Front-Office (portail), Middle-Office (moteur e-Ecitiz, GED, bases de données) et Back-Office (gestion administrative et financière). Chacun répond à des contraintes différentes : utilisation 24h/24 par les citoyens d'un côté, utilisation aux heures de bureau par l'administration de l'autre. Petals ESB assure la communication entre ces blocs en servant de point d'échange : un noeud Petals s'installe au sein du SI de l'hébergeur du portail (externe), un autre au sein du SI de la Région. Petals ESB assure ainsi la bonne transmission des messages et le traitement des requêtes, au besoin en différé (contrainte des horaires de travail), grâce à son composant de persistance des services, le SE-ASE.

Intégration : Grâce à ses composants de communication et de transformation, Petals ESB peut assurer les échanges interprotocole (SOAP, FTP, WSDL, JDBC...) et interapplications (en assurant si besoin une transformation du message). Il est alors aisé d'intégrer de nouvelles applications, y compris celles de partenaires externes, au sein du système d'information.

Infrastructure de services : En tant qu'ESB, Petals expose les différentes applications connectées en tant que services. Grâce à son moteur d'orchestration BPEL, et l'éditeur graphique de processus BPEL de Petals Studio, la Région a ainsi défini des enchaînements de services techniques, avec branches et validations, correspondant au déroulement des procédures au niveau métier.

Le choix de technologies open source (plate-forme LAMP, Tomcat, Petals), d'un paradigme d'infrastructure moderne et pérenne (l'architecture orientée services), et d'une maîtrise d'oeuvre confiée aux éditeurs des logiciels clés (Petals, e-Citiz) assure à la Région d'obtenir un système fiable, flexible et scalable.

La mise en production du socle (portail, infrastructure et premier ensemble de téléprocédures) interviendra courant 2012. Ensuite, la Région pourra faire évoluer son SI de manière autonome, notamment en y ajoutant le reste de ses 400+ dispositifs d'aide au sein du portail.

Les citoyens quant à eux, y trouveront un portail unique, simple, personnalisé et accessible par de multiples moyens, pour simplifier leur gestion des demandes.